Quand Winamax s’invite chez Mickey, coverage de la finale du WCT

Coverage réalisé par Guitou, sévèrement supervisé par Benoît, Sophie et Bruno (qui a récupéré l’usage de son bras, rassurez-vous)

Réveil 6h pour enfourcher mon vélo et partir dans la nuit attraper un train de Caen à Paris puis un RER. Un parcours du combattant que je préfère à un trajet en voiture qui me fatiguerait beaucoup plus et qui serait moins sympa à faire seul. J’arrive finalement dans les derniers, ce qui me vaut une photo dans le coverage Wina.

Le reste de l’équipe, venu en voiture depuis Rennes est déjà là et m’attend dans la salle du buffet. En entrant dans cette salle, remplie de joueurs amateurs, de joueurs pros, de couvreurs connus, j’ai une pensée pour le COVID. C’est le plus gros rassemblement auquel j’ai participé depuis ces deux dernières années et je suis content de le faire avec la communauté poker et pour Pokerennes. J’étais d’ailleurs passé très proche de la qualification pour le WCT en 2015 et 2016 et six ans plus tard, on se qualifie enfin avec Benoît de justesse.

Mais je m’égare. Je rejoins l’équipe, maillot du stade rennais sur les épaules pour Bruno et Sophie évidemment. Rien à redire sur les buffets qui seront tous excellents tout le long du week-end. On sent l’excitation de tout le monde monter alors que l’heure du début de tournoi approche. En entrant dans la salle de tournoi, on sent que Winamax a fait les choses en grand ! Après avoir pris les selfies entre équipiers et la présentation de Wina, c’est shuffle up and deal.

 

Le début du tournoi se passe plutôt calmement. Il y a une bonne ambiance à table, je suis assis à côté d’un Corse qui a pris l’avion à 5h du matin. Il y a également un Nantais en face de moi, un mec du Mans ultra nit. Je joue dans cette première partie de façon solide même si mes timings et mes tells ne sont sans doute pas terribles dû au manque d’expérience en live. La mauvaise nouvelle vient dès la première pause où Benoît nous annonce avoir perdu la plupart de son stack sur un set-up avec KK vs JJ. Il lui reste alors 2k jetons qu’il perdra peu de temps après avec AJo vs JJ (décidément).

La deuxième partie sera consacrée au grind. La structure commence à se faire sentir et les joueurs prennent plus de risques. Je gagne un gros pot avec KK qui touche brelan au flop. Pendant ce temps, Benoît joue en HU contre le champion du monde Romain Lewis. Nous sommes toujours 3 à la seconde pause. Sophie avec une quinzaine de blinds et Bruno et moi entre 20 et 30 Bbs. Tous les espoirs restent permis mais les deux prochaines heures avant le day 2 seront cruciales.

Sophie sort finalement peu de temps après la pause, QQ vs KK avec 8BB donc set up classique, contre un réunionnais (et oui, venu en Métropole pour 3 semaines) qui finira en TF. Alors que j’ai encore suffisamment de jetons, je vais la suivre finalement peu de temps après. J’open QT avec une vingtaine de blinds au bouton. Payé par la BB. Le flop est QT4, j’effectue un cbet pour 1/3 du pot et je me fais raise. Je décide d’y aller et découvre la mauvaise nouvelle, la bb avait 44. Il ne reste alors plus que Bruno qui a l’air chaud bouillant. Il a encore monté des jetons et à l’air bien à sa table.

J’en profite pour prendre la clé de ma chambre. Et là, c’est la claque, la chambre est fantastique ! 2 lits King size, télé incrustée dans le miroir, salle de bains immense. Bref du grand luxe proposé par Winamax. Mais bon, on ne va pas jouer à la bataille avec Benoît (on pouvait pourtant, Winamax nous ayant offirt un jeu de cartes), en bon Bretons, on va chercher un bar pour boire des coups (alors qu’il y a open bar ensuite …) On appelle Sophie et on pense à aller s’inscrire sur le side event du demain, heureusement car le side était quasiment plein. On sirote ensuite un cocktail ou une bière en se demandant si Bruno ira loin dans le tournoi quand on l’aperçoit près du bar, l’air perdu. Il venait de perdre contre un gros stack où les jetons partent au milieu sur A23, Bruno possède AT en main et son adversaire 44. Mais bon, il ne le voyait pas sur l’As. Un 5 turn achèvera les espoirs de Pokerennes.

La soirée commence par un apéro dînatoire debout. Excellent bien sûr avec Champagne et Chablis à volonté (un belge a quand même trouvé le moyen de ramener une pinte de bière trouvée on ne sait où). On rencontre Pierre Calamusa, on fait des photos avec la photographe du coverage…

 

 

 

On est invité ensuite à sortir au parc. On conseille tous à Bruno d’aller chercher un manteau mais il nous répond que ça va aller. Bon, c’est quand même le mois de Mars à Paris. Après 10mn à nous diriger vers le parc, Bruno se dit que peut-être, finalement, ce serait pas mal d’avoir un manteau. Donc on retourne au pas de course à l’hôtel et on perd Benoît et Sophie qui ont continué dans le processus. Puis :

– On entre dans le parc en croisant le Nantois qui était à ma table, Bruno lui rappelle, en humour décalé, qu’ils sont nuls en foot.

– On croise PonceP qui ne nous emmène pas du tout aux attractions car il ne veut absolument pas les faire. On se retrouve dans la salle où il y aura la soirée mais il n’y a encore personne.

– On croise le corse qui était à ma table – on ne l’insulte pas pour rester en vie. Il nous conseille whisky pomme (drôle d’idée)

– On se retrouve dans un ascenseur qui monte et qui descend : Je n’aime pas, surtout après le champagne… Bruno est mort de rire après que je lui ai écrasé le bras pendant toute la durée de l’animation

– On retrouve Sophie et Benoît.

– On va faire Nemo. Je veux sortir, car quoi que les gens me disent, ce sont des montagnes russes. J’essaie de fuir, Calamusa m’en empêche et je me retrouve dans une tortue : Je n’aime toujours pas. Bruno est toujours mort de rire avec son bras que je lui ai broyé…

– On va faire avec Bruno la dernière attraction que personne ne veut faire : J’aime bien malgré mon mal de ventre.

– Pendant ce temps, Benoît et Sophie vont faire un tour dans l’ascenseur infernal, qui monte, descend, et remonte… Ils ont été plus courageux que Pierre Calamusa qui se défile, et s’enfuit par la sortie de secours…. Ouuuuhhh c’est pas beau ça !

– Retour à la soirée. Malheureusement pour moi, je suis ballonné. Est-ce la fatigue, l’alcool, les manèges voire les 3 à la fois ? A 1h, je déclare forfait et rentre me coucher.

Benoît suit peu de temps après. Bruno et Sophie s’offrent une petite coupette et une vodka orange pour la route !

Le réveil le lendemain fait mal. J’entends Benoît se lever et partir. J’hésite à me rendormir et sauter le petit déjeuner et en même temps… J’ai bien fait de me réveiller, le petit dej est énorme. J’y retrouve Sophie et Benoît. On imagine que Bruno n’a pas réussi à se réveiller mais en réalité, il est arrivé plus tard et a pris le petit déj avec PonceP et son cameraman.

Le side event commence et il ne faut pas longtemps pour comprendre que ça va être une boucherie. En 20 minutes, on a à peine le temps de faire un tour de table. J’ouvre les As en BB dans les premiers niveau. Je 3bet une joueuse qui ne jouait pas beaucoup, elle paye. Flop 3 briques, je cbet, c’est payé, brique qui ouvre un tirage, je mets le second barrel, encore payé, river Roi, je décide de check et là elle envoie une praline. Mon but premier est de payer mais je la regarde un peu, elle tremble tellement que ce roi à l’air de lui avoir fait très plaisir. Je fold donc face up et elle avait en effet KK pour le brelan trouvé river.

Après cela je vais gagner plusieurs coups, souvent à tapis contre d’autres. Bruno va également beaucoup swing puisqu’il perd très vite la moitié de son stack (au bout de 10 minutes, quel fish!!!!) pour remonter à deux starting stack peu de temps après. Sophie est la première à sauter du tournoi sans avoir réussi à faire parler la poudre, éliminée par la gagnante du Side. Je vais voler avec mes 10BB à tapis avec K4o au bouton. Malheureusement, la BB à AQ et ne réfléchit pas trop pour payer.

A la pause déjeuner. Ils sont encore 2 en course. On apprend alors que la bulle est à la 45ème (je finis 61ème) et rapporte un ticket 50€. Bruno (39e) et Benoit (45e) sont parés pour passer la bulle mais n’iront pas beaucoup plus loin. Alors que la pause s’achève et que Bruno et Benoit retournent sur le Side, on décide avec Sophie d’essayer les sit and go contre les pros. On se retrouve sur un sit and go mais la mauvaise nouvelle c’est qu’il n’y a pas de pros sur notre table. On passe néanmoins un bon moment et je finis par gagner le sit and go et 2 tickets à 10€. Il est 16h dimanche, plus personne n’a de tables et nous décidons de quitter le WCT alors que se jouent les tables finales du main event.

En résumé, un très bon moment au niveau du poker où les activités étaient variées et prenaient en compte les joueurs sortants. On pouvait ainsi avoir un week end 100 % poker et on ne s’ennuyait jamais. Un très bon moment au niveau des activités prévues même si vous l’avez compris, Disneyland n’est pas ma tasse de thé. Enfin, un très bon moment passé avec les copains du club, ce qui vaut le coup de bien choisir son partenaire pour l’année prochaine;) (ne pas forcément le choisir en fonction de l’EV qu’il vous rapporte).

Et surtout, Merci Winamax ! RDV l’année prochaine…

Joyeuses fêtes de fin d’année les amis !

En attendant de vous retrouver dans quelques jours pour la 7e manche du CPL B, le Bureau vous souhaitent à tous de très belles fêtes de fin d’année. Et bien sûr, pour 2022, on vous souhaite des good run qui n’en finissent pas, pas de bad beat sauf s’il s’agit de les mettre, et une victoire au mythique Sunday Surprise (si la surprise prévue par Winamax est un voyage sur une île paradisiaque, on veut bien en être…) A très vite les amis !

Rentrée 2020/2021

Bonjour à tous, mordus de poker,

C’est la rentrée ! Et enfin nous allons pouvoir nous retrouver autour d’une table de poker.
Pokerennes ouvre ses portes pour la saison 2020-2021 le vendredi 18/09/20 à 20h15 pour débuter un de nos nombreux championnats live.
Nous vous parlerons de toutes les modalités pour l’année à venir ce jour là.

Concernant les normes sanitaires, nous vous prions de venir avec un masque et pour rappel il faut être impérativement majeur, sans quoi nous ne pourrons vous intégrer à la partie

Merci de votre compréhension et à très vite
Le Team Pokerennes

CPL A Manche VI

A l’entrée de cette sixième manche, les jeux étaient (presque) faits mais l’important est de participer et surtout de rigoler : 18 joueurs répondirent présents pour cette dernière partie avant deux semaines de vacances bien méritées. Quand on joue sans pression, on s’amuse beaucoup ; on rit beaucoup, parfois jaune et parfois aux éclats ; les re-buy pleuvent et on fait du sale sans complexe… Rong a décidément une mauvaise influence sur ses petits camarades et devra donc aller au coin à la rentrée… Panpan QQ 😉

Rose, 2e au général au début de la 6e manche, descendit à 1 BB au round 6. 15 minutes plus tard, son stack était multiplié par 14, notamment grâce à un coup à tapis contre Orel qui mit son cœur à rude épreuve :
Open all-in KQs payé ATs
Flop : KQJ et quinte floppée pour Orel
Turn : x
River : K et full pour Rose

C’est alors qu’avisant l’heure, TomTom, 3e au général avant l’entrée en lice de cette manche, décida qu’il était temps de passer aux choses sérieuses et sortit la quasi-intégralité de sa table en quelques minutes, faisant éclater la bulle de la TF en s’offrant en amuse-bouche Tugdual et Fafellini… « Bien, c’est net. Propre et net ! » #lemaîtredeguerre… Comme il le dit lui-même « j’ai pas le temps… », ce qu’il démontra amplement en moins de 10 minutes de folie.

Ce sont donc Orel, Rong, Rose, TomTom, Unonou et Vince qui se retrouvèrent autour de la table finale. Finissant 5e, Vince s’est ainsi assuré la victoire du CPL A.

1h30 plus tard, la partie s’achevait sur un HU entre deux membres du Bureau, remporté par Rose alias  » Chatamax « . A noter que le croupier Unonou a démontré, à cette occasion, un très gros potentiel pour cet exercice après que TomTom lui ait rappelé avec douceur qu’il faut battre les cartes entre chaque coup. Hélas, mon cher Unonou, c’est du Poker et non de la Belotte 😉

On remet tous les compteurs à zéro et on recommence le 8 novembre avec la 1ere Manche du CPL B.

A bientôt les amis !

CPL A Manche V

« Plus c’est long, plus c’est bon » tel est l’adage dont il n’est pas certain qu’il fut confirmé par un field très résistant qui démontra, si besoin en était encore, le higth level de l’ensemble des joueurs de Pokerennes. Il fallut ainsi attendre 2h05 de jeu pour voir s’incliner Jérôme, premier busto de cette étrange partie. Il en résulta que la TF débuta au round qui généralement marque le début du HU (1,5K/3K) avec un average de 10BB pour les 7 joueurs encore en lice (Perche,Vince, Maxoo, Unonou, Yan, La Renardise et TomTom). Inutile de préciser que le bal des horreurs commença avec quelques semaines d’avance sur Halloween, les shorts doublant sur la ship leader d’abord In Fire puis en cendres, Perche, sur des malentendus et tapis comit #phoenixquinerenaitpasdesescendres 😊

Le winner du soir, notre cher Président Vince, se verra ainsi la semaine prochaine – à moins d’un typhon japonais – couronné champion de ce premier CPL sur un 20/80 préflop contre TomTom, TT vs JJ qui touche T flop… Est-ce un bad ? Non, car rien de plus classique pour nos deux protagonistes dans ce coup qui marque le tournant du championnat. Vous l’aurez compris, le top 3 reste le même malgré la contreperformance de Rose, cards dead toute la partie. A l’approche de l’arrivée, Vince tient la corde à une longueur d’avance, talonné par Rose et TomTom.

Maxoo, outsider jusque-là, fit son entrée dans les ITM grâce à sa très belle seconde place malgré en spew en HU qui marqua la fin de la partie :
• PF : Limp vince – check Maxoo (3k/6k)
• Flop : 5d-7-4 – check/check
• Turn : Qd – bet and call 1BB
• « and the river is » : 3d – Bet 13k de Vince ; raise shove Maxoo et call Vince touchant son runner-runner vs quinte flopée de Maxoo.
Cela rattrapa les deux offrandes de notre patriarche Jean, alias « le bluffeur fou », qui lui permirent d’atteindre la TF pour finir Poulidor de cette 5e manche.

Relevons, en conclusion, le coup d’anthologie entre Picoeur et Maxoo qui open 4/2 o svp : 5K and call all in vs QK. Evidemment, il toucha le 2 et adopta une expression gênée toute à son honneur. Rong n’aurait pas fait mieux malgré sa fameuse réplique « j’ai envie de te faire du sale », quasiment aussi connue que « t’as pas paire, te paie » ou encore « 2-3, la fétiche Papaaaa ! »

Salut les copains !

CPL A Manche IV

Partie pour le moins surprenante, avec un certain Raiser ayant eu recours à la magie de notre figurine Merlin, Merzhin pour les intimes, afin de contrecarrer un TomTom enragé qui ne fit pas moins de 7 kills dont le scalpe de Vince, notre cher Président, au bout d’environ 1h de HU durement remporté car commençant respectivement avec 50% des jetons , on entendit le signal d’alarme  » ALERTE ROUGE ALERTE ROUGE  » on veut du sang papaaa, faites péter les jetons rouges, des bluffs et des mooves en tous genres ; la foule était en délire, ça criait de partout, un vrai chaudron, ils étaient 1 et c’était notre Secrétaire en mode croupière 🤣

On a pue apprécier lors des 1er coups en TF, un splendide quadruple up de notre Calimero adoré Bruno et qui par esprit de contradiction quant à ses perfs précédentes, a décidé de faire sa 1ère TF de la saison🤙👏

Poney est une nouvelle fois après une partie, sous anxiolytiques, après avoir une fois de plus payé une value tellement évidente que pour lui, c’était forcément un bluff, sheh !!! 🤣
Quant à son compère Tug, il finira buble boy de la TF sur un coup contre le ship leader du tournoi TomTom, sur une open and call 2ème paire + flush drow max flopé,Tug leed allin and call de son futur bourreau qui call 2 overs + flush drow max et toucha river son drow,  » ça fait quand même beaucoup de cœurs  » me direz vous et oui, c’est ça l’ambiance au sein du Team Pokerennes 🥰

A bientôt pour de nouvelles aventures les amis 🥳

CPL A Manche III

VGG à notre champion du soir et récent adhérent, Ronan, qui a réussi à contenir notre secrétaire habituée des HU, Rose, devançant notre trésorier survivant et rescapé d’une partie compliquée pour lui
Des AA craqués, des KK craqués, tel fut le cradot 😉 de la soirée 🙂
A vendredi prochain les amis

CPL A Manche II

Une partie où il ne fût pas bon se trouver à la table de notre vainqueur du soir, Tugdual, qui enclencha le rouleau compresseur tout du long et avec notamment un gros bluff river faisant jazzer l’assistance lors du HU versus Raiser qui a toujours du mal à s’en remettre 😉

Une autre table où il fallait avoir le cœur bien accroché, avec un duel au sommet entre Popi et TomTom, ayant un vraiment tout petit ratio de mains jouées d’environ 9/10 open pour 9/10 3bet chez l’un comme chez l’autre et l’un contre l’autre mdr … Avec encore une fois, un super bluff river pour Popi versus TomTom qui a du redonner une grande partie des chips wins sur des heros calls à répétition sur Popi qui était d’humeur taquine ce soir là 🙂

RAS sur les 2 autres tables, où l’on a pu apprécier la discrétion légendaire de KGB 😉

A vendredi les co co co copains !!!

CR 1ère manche du CPL A (vendredi 13 septembre 2019)

Certaines reprises réjouissent, c’était le cas ce vendredi 13 (ça ne s’invente pas) pour la rentrée de Pokerennes et le premier CPL de l’année. C’est donc joyeusement que chacun a repris contact avec les jetons, les cartes, la chatte … et la déchatte car, hélas, les vendredis 13 ne portent pas chance à tout le monde.
4 tables dont une particulièrement dissipée en raison de la présence de Koni, venu en guest star, 24 joueurs fermement décidés à en découdre et plein d’énergie après la pause estivale.

Perche, inutile de jouer à Euromillions le vendredi 13, ce n’est pas ton jour… En dépit d’un rebuy dont elle reconnaît elle-même qu’elle souhaitait s’en débarrasser, c’est son second bust qui commença à dessiner le classement final en déterminant la dernière place. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Gageons que Perche aura épuisé sa poisse en une seule partie et que dès la semaine prochaine Step partagera avec son épouse sa chatte légendaire (indispensable pour conserver la paix des ménages, mon petit Step  )

Quelques heures plus tard, ce sont KGB, Maxoo, Popi, Rong, Rose, Tomtom et Vince qui se retrouvèrent en TF. Pour sa première venue, Maxoo signe ainsi une très belle perf puisqu’il termine sixième. Il n’en demeure pas moins qu’il fallait un gagnant. Le HU opposa finalement Rose – qui disputa son troisième HU consécutif – à Rong, alias Monsieur Propre. Sur une musique connue (« pour un flip contre toi, je ferais n’importe quoi »), Rong paya le tapis de Rose avec une premium – 32s – qui se transforma en une flush apocalyptique qui destacka Rose des trois quarts de ses jetons. Une main plus tard, et sans rancune, Rong coiffa la couronne de vainqueur… VGG à lui.

Le classement de la manche ici : https://pokerennes.fr/classements

Suite de la saga ce vendredi 20 septembre !

Résumé 1ère manche CPO A

VGG à notre Community Manager TomTom pour sa belle victoire lors de la 1ère manche du CPO devançant Perche puis Eggant et enfin brelan de 6 qui clôture les ITM

Coup pour le moins surprenant scellant le destin de notre Président Vince finissant bubble boy par la suite (après une incroyable remontada en se la jouant à la tonton Claude Makélélé « un 30/70? un 40/60? un 30/70? rien à foutre », sur un malentendu ça passe papaaa !!! ) https://www.youtube.com/watch?v=r-xRjqDASyQ

Voici le coup :
https://www.winamax.fr/replayer/replayer.html?2019-25a3e7cd2111fc1cd069c62a00133751722f4c4bf2cf7074cc9785832ae4284b&lang=fr_FR&fbclid=IwAR1p69Ep3dYuZ_SA1EPVFKuCHBgdtQzI3ra6yvjKJJXGO7vwy2SjTUwNSBc

J’ai même dû, pour l’anecdote, aller dans l’historique pour re-visualiser afin de pouvoir comprendre ce coup de, génie pour certain et guignol pour d’autres mdr

Une partie de haut vol, complètement folle et chargée en rebondissements 

À bientôt pour de nouvelles aventures !!!