CPL A Manche VI

A l’entrée de cette sixième manche, les jeux étaient (presque) faits mais l’important est de participer et surtout de rigoler : 18 joueurs répondirent présents pour cette dernière partie avant deux semaines de vacances bien méritées. Quand on joue sans pression, on s’amuse beaucoup ; on rit beaucoup, parfois jaune et parfois aux éclats ; les re-buy pleuvent et on fait du sale sans complexe… Rong a décidément une mauvaise influence sur ses petits camarades et devra donc aller au coin à la rentrée… Panpan QQ 😉

Rose, 2e au général au début de la 6e manche, descendit à 1 BB au round 6. 15 minutes plus tard, son stack était multiplié par 14, notamment grâce à un coup à tapis contre Orel qui mit son cœur à rude épreuve :
Open all-in KQs payé ATs
Flop : KQJ et quinte floppée pour Orel
Turn : x
River : K et full pour Rose

C’est alors qu’avisant l’heure, TomTom, 3e au général avant l’entrée en lice de cette manche, décida qu’il était temps de passer aux choses sérieuses et sortit la quasi-intégralité de sa table en quelques minutes, faisant éclater la bulle de la TF en s’offrant en amuse-bouche Tugdual et Fafellini… « Bien, c’est net. Propre et net ! » #lemaîtredeguerre… Comme il le dit lui-même « j’ai pas le temps… », ce qu’il démontra amplement en moins de 10 minutes de folie.

Ce sont donc Orel, Rong, Rose, TomTom, Unonou et Vince qui se retrouvèrent autour de la table finale. Finissant 5e, Vince s’est ainsi assuré la victoire du CPL A.

1h30 plus tard, la partie s’achevait sur un HU entre deux membres du Bureau, remporté par Rose alias  » Chatamax « . A noter que le croupier Unonou a démontré, à cette occasion, un très gros potentiel pour cet exercice après que TomTom lui ait rappelé avec douceur qu’il faut battre les cartes entre chaque coup. Hélas, mon cher Unonou, c’est du Poker et non de la Belotte 😉

On remet tous les compteurs à zéro et on recommence le 8 novembre avec la 1ere Manche du CPL B.

A bientôt les amis !

CPL A Manche V

« Plus c’est long, plus c’est bon » tel est l’adage dont il n’est pas certain qu’il fut confirmé par un field très résistant qui démontra, si besoin en était encore, le higth level de l’ensemble des joueurs de Pokerennes. Il fallut ainsi attendre 2h05 de jeu pour voir s’incliner Jérôme, premier busto de cette étrange partie. Il en résulta que la TF débuta au round qui généralement marque le début du HU (1,5K/3K) avec un average de 10BB pour les 7 joueurs encore en lice (Perche,Vince, Maxoo, Unonou, Yan, La Renardise et TomTom). Inutile de préciser que le bal des horreurs commença avec quelques semaines d’avance sur Halloween, les shorts doublant sur la ship leader d’abord In Fire puis en cendres, Perche, sur des malentendus et tapis comit #phoenixquinerenaitpasdesescendres 😊

Le winner du soir, notre cher Président Vince, se verra ainsi la semaine prochaine – à moins d’un typhon japonais – couronné champion de ce premier CPL sur un 20/80 préflop contre TomTom, TT vs JJ qui touche T flop… Est-ce un bad ? Non, car rien de plus classique pour nos deux protagonistes dans ce coup qui marque le tournant du championnat. Vous l’aurez compris, le top 3 reste le même malgré la contreperformance de Rose, cards dead toute la partie. A l’approche de l’arrivée, Vince tient la corde à une longueur d’avance, talonné par Rose et TomTom.

Maxoo, outsider jusque-là, fit son entrée dans les ITM grâce à sa très belle seconde place malgré en spew en HU qui marqua la fin de la partie :
• PF : Limp vince – check Maxoo (3k/6k)
• Flop : 5d-7-4 – check/check
• Turn : Qd – bet and call 1BB
• « and the river is » : 3d – Bet 13k de Vince ; raise shove Maxoo et call Vince touchant son runner-runner vs quinte flopée de Maxoo.
Cela rattrapa les deux offrandes de notre patriarche Jean, alias « le bluffeur fou », qui lui permirent d’atteindre la TF pour finir Poulidor de cette 5e manche.

Relevons, en conclusion, le coup d’anthologie entre Picoeur et Maxoo qui open 4/2 o svp : 5K and call all in vs QK. Evidemment, il toucha le 2 et adopta une expression gênée toute à son honneur. Rong n’aurait pas fait mieux malgré sa fameuse réplique « j’ai envie de te faire du sale », quasiment aussi connue que « t’as pas paire, te paie » ou encore « 2-3, la fétiche Papaaaa ! »

Salut les copains !

CPL A Manche IV

Partie pour le moins surprenante, avec un certain Raiser ayant eu recours à la magie de notre figurine Merlin, Merzhin pour les intimes, afin de contrecarrer un TomTom enragé qui ne fit pas moins de 7 kills dont le scalpe de Vince, notre cher Président, au bout d’environ 1h de HU durement remporté car commençant respectivement avec 50% des jetons , on entendit le signal d’alarme  » ALERTE ROUGE ALERTE ROUGE  » on veut du sang papaaa, faites péter les jetons rouges, des bluffs et des mooves en tous genres ; la foule était en délire, ça criait de partout, un vrai chaudron, ils étaient 1 et c’était notre Secrétaire en mode croupière 🤣

On a pue apprécier lors des 1er coups en TF, un splendide quadruple up de notre Calimero adoré Bruno et qui par esprit de contradiction quant à ses perfs précédentes, a décidé de faire sa 1ère TF de la saison🤙👏

Poney est une nouvelle fois après une partie, sous anxiolytiques, après avoir une fois de plus payé une value tellement évidente que pour lui, c’était forcément un bluff, sheh !!! 🤣
Quant à son compère Tug, il finira buble boy de la TF sur un coup contre le ship leader du tournoi TomTom, sur une open and call 2ème paire + flush drow max flopé,Tug leed allin and call de son futur bourreau qui call 2 overs + flush drow max et toucha river son drow,  » ça fait quand même beaucoup de cœurs  » me direz vous et oui, c’est ça l’ambiance au sein du Team Pokerennes 🥰

A bientôt pour de nouvelles aventures les amis 🥳

CPL A Manche III

VGG à notre champion du soir et récent adhérent, Ronan, qui a réussi à contenir notre secrétaire habituée des HU, Rose, devançant notre trésorier survivant et rescapé d’une partie compliquée pour lui
Des AA craqués, des KK craqués, tel fut le cradot 😉 de la soirée 🙂
A vendredi prochain les amis

CPL A Manche II

Une partie où il ne fût pas bon se trouver à la table de notre vainqueur du soir, Tugdual, qui enclencha le rouleau compresseur tout du long et avec notamment un gros bluff river faisant jazzer l’assistance lors du HU versus Raiser qui a toujours du mal à s’en remettre 😉

Une autre table où il fallait avoir le cœur bien accroché, avec un duel au sommet entre Popi et TomTom, ayant un vraiment tout petit ratio de mains jouées d’environ 9/10 open pour 9/10 3bet chez l’un comme chez l’autre et l’un contre l’autre mdr … Avec encore une fois, un super bluff river pour Popi versus TomTom qui a du redonner une grande partie des chips wins sur des heros calls à répétition sur Popi qui était d’humeur taquine ce soir là 🙂

RAS sur les 2 autres tables, où l’on a pu apprécier la discrétion légendaire de KGB 😉

A vendredi les co co co copains !!!

CR 1ère manche du CPL A (vendredi 13 septembre 2019)

Certaines reprises réjouissent, c’était le cas ce vendredi 13 (ça ne s’invente pas) pour la rentrée de Pokerennes et le premier CPL de l’année. C’est donc joyeusement que chacun a repris contact avec les jetons, les cartes, la chatte … et la déchatte car, hélas, les vendredis 13 ne portent pas chance à tout le monde.
4 tables dont une particulièrement dissipée en raison de la présence de Koni, venu en guest star, 24 joueurs fermement décidés à en découdre et plein d’énergie après la pause estivale.

Perche, inutile de jouer à Euromillions le vendredi 13, ce n’est pas ton jour… En dépit d’un rebuy dont elle reconnaît elle-même qu’elle souhaitait s’en débarrasser, c’est son second bust qui commença à dessiner le classement final en déterminant la dernière place. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Gageons que Perche aura épuisé sa poisse en une seule partie et que dès la semaine prochaine Step partagera avec son épouse sa chatte légendaire (indispensable pour conserver la paix des ménages, mon petit Step  )

Quelques heures plus tard, ce sont KGB, Maxoo, Popi, Rong, Rose, Tomtom et Vince qui se retrouvèrent en TF. Pour sa première venue, Maxoo signe ainsi une très belle perf puisqu’il termine sixième. Il n’en demeure pas moins qu’il fallait un gagnant. Le HU opposa finalement Rose – qui disputa son troisième HU consécutif – à Rong, alias Monsieur Propre. Sur une musique connue (« pour un flip contre toi, je ferais n’importe quoi »), Rong paya le tapis de Rose avec une premium – 32s – qui se transforma en une flush apocalyptique qui destacka Rose des trois quarts de ses jetons. Une main plus tard, et sans rancune, Rong coiffa la couronne de vainqueur… VGG à lui.

Le classement de la manche ici : http://pokerennes.fr/classements

Suite de la saga ce vendredi 20 septembre !

Résumé 5ème manche CPL C

L’œil pas du tout hagard, ça sentait pas le poney transpirant l’éthanol pour Ekkow sur cette 5ème manche, heureusement pour ses nombreux 19 poursuivants ! Déstackant deux adversaires en mois de deux heures, ça cocotait bon la win. Le changement de table a quelque peu enrayė ce montage de jetons affolant, avec une descente au niveau de l’average.

Un long échange de coaching (mental, technique ?) avec Tom Tom à l’extérieur a relancė la machine.
La gagne lui était destinée, à 6 Left, chipleader, il élimine son poursuivant direct Vince sur un bon set up, couleur max contre couleur valet.

Ça puait le roussi pour les autres, qui se sont accrochés assez longtemps sans se sortir. Le départ de Perche a accélėré les choses, 20 minutes plus tard, tapis de La Renardise, boite de Salonic, call molle de l’éternel opportuniste avec KQo qui est bien doublement derrière prė flop, avant d’embaumer la pièce de sa réussite juvénile avec un roi tombant au flop.

HU contre FISC. 90% des jetons d’un côté, un tapis dans le noir de l’autre sur la première main, call par le perfeur. AKo pour FISC, les 6 d’Ekkow lui offre l’odeur de la victoire sur cette manche.

Bon vol petit, et bois en pensant à PKR une bonne bière Maltée là où tu vivras.

Fin, mais c’était bien !

3ème manche du CPL B

L’oeil hagard, le visage bouffi par les charges estudiantines de la semaine, Ekkow sentait le poney à l’haleine de chercheur d’or qui boite. Nul pensait en sa brillante victoire, mais le jeune homme, aux cheveux de poupée extrêmement brillants d’ailleurs, a réussi à compenser le manque d’éthanol, pour monter sa bankroll de points sur ce championnat.

Note du rédacteur : tous ces arguments ont été validés par l’intéressé principal par ses sourires, ou rires aux éclats fatigués, lors des interviews pré table finale.

Un classement qui bouge bien :

Le patron de la semaine dernière est sorti de sa tanière pour y revenir rapidement, 14ème place pour Pitroipa sur cette manche. Popi, dernière au classement précédent, fait une remontada pour se glisser 6ème du championnat. Tomtom, 5ème du championnat la semaine dernière, se fait poulidor du poney chercheur d’or. Avec sa 1ère place sur cette manche, Ekkow prend les rennes du championnat et distance ses poursuivants. Quelques craquages pour certains, mais l’éthique journaliste m’impose de ne pas les citer. Retenons pour cette manche qu’un poney déshydraté avec une perruque de poupée, ça gagne.

Fin, mais c’était bien !

2ème manche CPL B

2ème manche du CPL B

3 tables de 6 MAX pleines à craquer pour cette manche.

Des joueurs bien motivés, une chaude ambiance, surtout après les bulles rafraîchissantes offertes par Rose pour son annif. Grandis bien Rose, reste toujours fraîche !

Chaud d’action, gros coup par le gambleur Raiiser, tirage quinte avec une bouse, ça rentre, triple up. Ensuite, les petits poissons n’ont pas bullé bien longtemps et ont bien grossi leurs stacks, ils ont craqué le bassin !!!… pour aller dans le grand bain de la finale.

Début de TF extrêmement rapide, Jérôme et Brelan de 6 s’englue dans le filet de Briseis presque coup sur coup. Une Briseis énorme en stack, s’excusant auprès de chacune de ses six victimes par des mignonnets « Désolé, désolé ». Entendu plutôt par les autres comme « J’ai gagné raclure, casse toi de ma table. Gros looser, va réviser tes ranges de push et baisse les yeux ». Oui…oui, c’est vrai, le poker est une activité psychiquement cruelle avec cette gentille arrogance.

FISC s’est retrouvé pris comme un fish comme après avoir pris un gros fix, dans les filets de la killeuse. Ses 6 avec 10 BB, s’éclatant dans les jacks de la championne. Seul Bob et Pitroipa lui barrait la route, avec leurs stacks bien inférieurs. Pitroipa a alors sorti le gilet jaune, bloquant la route des autres. Bob, toujours aussi gentleman s’écarte en faisant juste une victime. Briseis a eu sa route bloquée par Pitroipa bien ingénieux, elle est rentrée à pieds, voir en courant du haut de sa place de runner up.

Nous connaissons tous l’adage « un jeton, un mec bon, c’est Arthur le patron ». Il nous l’a prouvé, frôlant la prise d’un rebuy pendant une bonne heure, descendant même sur 100-200 avec un seul jeton de 500, il est remonté ce coquin. C’est comme cela que s’écrivent les légendes, d’ailleurs les légendes nous les voyons peu sortir de leur tanière. On te dit dans trois semaines champion du jour ?

Fin, mais c’était bien !

 

7ème et dernière manche du CPL A

Fin de ce 1er CPL de l’année et victoire haut la main de Raiiser qui devance FISC et step sur le podium. (selon Raiiser)
Fin de ce 1er CPL de l’année et victoire sans panache de Raiiser car aucune 1ere place sur un CPL. (selon step)

Cette dernière manche a été marquée par le retour d’un ancien joueur : Lechinois qui a donné du fil à retordre à sa table mais un bluff génial (selon step) – débile (selon Raiiser)- de step l’a déstabilisé.

Un step qui en a foutu partout en TF (selon step) , surtout dans les stack des adversaires (selon Raiiser), avec du talent (selon step) et beaucoup de chatte (selon Raiiser) et des mains en pagaille.
Au final, une victoire contre tomtom avec 8 kills et une remontada sur le podium au général grâce à cette dernière manche.

Du monde tout au long de ce championnat (minimum 18 personnes par manche).
Des rebuys bien choisis (pas hier soir…).
Un système de kill qui ne fige pas le championnat.
3 féminines très présentes.

L’année a réellement bien commencé.

Rendez-vous le 9/11 pour le prochain CPL qui nous mènera jusqu’à Noël. Ce n’est pas pour autant qu’il faudra faire des cadeaux. Les compteurs sont remis à 0.