2ème manche CPL B

2ème manche du CPL B

3 tables de 6 MAX pleines à craquer pour cette manche.

Des joueurs bien motivés, une chaude ambiance, surtout après les bulles rafraîchissantes offertes par Rose pour son annif. Grandis bien Rose, reste toujours fraîche !

Chaud d’action, gros coup par le gambleur Raiiser, tirage quinte avec une bouse, ça rentre, triple up. Ensuite, les petits poissons n’ont pas bullé bien longtemps et ont bien grossi leurs stacks, ils ont craqué le bassin !!!… pour aller dans le grand bain de la finale.

Début de TF extrêmement rapide, Jérôme et Brelan de 6 s’englue dans le filet de Briseis presque coup sur coup. Une Briseis énorme en stack, s’excusant auprès de chacune de ses six victimes par des mignonnets « Désolé, désolé ». Entendu plutôt par les autres comme « J’ai gagné raclure, casse toi de ma table. Gros looser, va réviser tes ranges de push et baisse les yeux ». Oui…oui, c’est vrai, le poker est une activité psychiquement cruelle avec cette gentille arrogance.

FISC s’est retrouvé pris comme un fish comme après avoir pris un gros fix, dans les filets de la killeuse. Ses 6 avec 10 BB, s’éclatant dans les jacks de la championne. Seul Bob et Pitroipa lui barrait la route, avec leurs stacks bien inférieurs. Pitroipa a alors sorti le gilet jaune, bloquant la route des autres. Bob, toujours aussi gentleman s’écarte en faisant juste une victime. Briseis a eu sa route bloquée par Pitroipa bien ingénieux, elle est rentrée à pieds, voir en courant du haut de sa place de runner up.

Nous connaissons tous l’adage « un jeton, un mec bon, c’est Arthur le patron ». Il nous l’a prouvé, frôlant la prise d’un rebuy pendant une bonne heure, descendant même sur 100-200 avec un seul jeton de 500, il est remonté ce coquin. C’est comme cela que s’écrivent les légendes, d’ailleurs les légendes nous les voyons peu sortir de leur tanière. On te dit dans trois semaines champion du jour ?

Fin, mais c’était bien !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *